Paris, Maman & Moi

Lifestyle d'une famille parisienne : coups de coeur, bons plans, loisirs, culture
Paris I ♥ you

A la recherche du 15ème de mon enfance

lundi 28 octobre 2013
Rue Bargue

J’ai grandi dans le 15ème arrondissement de Paris.

De zéro à trente ans, je ne l’ai quitté que trois ans pour aller vivre à Londres.

C’est dans cet arrondissement que ma passion pour Paris a vu le jour. J’ai un souvenir commun avec chaque rue.

Je connais les immeubles ou les enseignes qui ont disparu…

Et chaque fois que j’y retourne, je retombe en enfance.

Lors de mon dernier passage, je n’ai pas eu le temps de retourner sur tous les lieux clés qui ont compté pour moi. En voici quelques-uns. Les autres feront certainement l’objet d’un prochain billet.

Mon premier appartement familial se trouvait au premier étage de cette résidence de la rue Dutot. Rien n’a changé ! Mes copines Stéphanie, Delphine et Vanessa (trois soeurs) habitaient également dans le même immeuble.

Premier appartement familial
Premier appartement familial
Premier appartement familial
Premier appartement familial
Premier appartement familial
Premier appartement familial

Ma première école maternelle, rue d’Alleray. On l’appelait « l’école aux nuages », car sur le mur (où il y a désormais des graffiti), était peint un ciel bleu avec des nuages blancs, dont on distingue vaguement les contours… C’est là que j’ai rencontré ma copine Vanessa, que je vois encore aujourd’hui !

Ma première école maternelle
Ma première école maternelle
Ma première école maternelle
Ma première école maternelle

Déménagement rue Bargue, pour un logement plus spacieux à la naissance de mon frère. Nous avons vécu 17 ans dance cette appartement. L’immeuble venait d’être construit. Nous étions les premiers à occuper les lieux. Aujourd’hui, je trouve la façade un peu défraîchie… Mais ce restera « ma rue Bargue ». Je me souviens encore du numéro de téléphone…

Rue Bargue
Rue Bargue
Rue Bargue
Rue Bargue
Rue Bargue
Rue Bargue

Rue Bargue rime avec Square Necker. Ce jardin où nous allions jouer date de 1900. Le kiosque accueillait parfois des concerts et l’aire de jeu n’étais pas aussi sophistiquée. A l’origine, il n’y avait qu’un seul et unique grand toboggan. Les autres éléments sont venus bien plus tard.

Mes copines Nathalie et Caroline habitaient en face du square. Leurs parents y vivent encore…

Square Necker
Square Necker
Square Necker
Square Necker

En déménageant, j’ai également changé d’école maternelle, pour en fréquenter une autre, toujours dans la rue d’Alleray. Puis du CP au CE2, j’allais à l’école rue Corbon, au coin de la rue. Mon entrée était celle de l’école des garçons. C’est dans cet établissement qu’en CE2, j’ai eu le seul maître de ma scolarité.

Il manque encore ma seconde école primaire, mon collège et lycée, le Parc Georges Brassens, le Square Saint Lambert, les cafés où nous avons traîné…

Et tant de lieux encore.

  1. Très émouvant ce billet. C’est toujours un peu étrange cette démarche que nous avons de retourner sur les traces de notre enfance, souvent pour repartir mieux armés vers l’avant… Bonne semaine

    1. Philippe
      J’ai grandi rue labrouste de 1960 à 69,l’école corbon du cp au ce2 ,en cp Me GINEST L’institutrice….maintenant en y pensant seul,j’ai envie de pleurer….(Très belle photos surtout de corbon!!!Merci

  2. Chouette !
    Vu de l’extérieur, la dernière école est la plus jolie 😉
    Les lieux de l’enfance à Paris sont bien différents de ceux de la province… Dire que je ne connaissais, petite, qu’une personne qui vivait en appartement ! lol Mon rêve de venir vivre ici a pas mal changé l’ordre des choses 😉
    Tu as bien fait de faire cette promenade photos !

    1. Je te confirme que l’ensemble scolaire Alleray/Corbon est de loin de plus joli que j’ai fréquenté. Une école typiquement parisienne.
      Et puisque tu en parles, je serais bien curieuse de faire une promenade sur les traces de ton enfance sans appartement dans ton entourage ;-)!

    1. Un grand merci pour ton soutien régulier, mais les votes sont terminés depuis vendredi et le blog figure parmi les 10 finalistes de la catégorie Paris !
      Je n’ai pas fait de billet d’annonce pour le moment, car il reste encore la partie la plus difficile, à savoir le vote du jury. Rendez-vous le 13 novembre sur le blog avec les résultats !
      Le format rétrospective me plaît bien aussi ! Je compte faire d’autres billets dans cet esprit : adolescence, étudiante, changement d’arrondissement, etc.

  3. En arrivant à Paris (il y a un peu plus de 2 ans), nous avons vécu dans le 15ème, rue du commerce. Et j’ai adoré ce quartier. Je regrette beaucoup que nous ayons du le quitter, avec l’arrivée de notre Petit Chat. Mais il était devenu trop éloigné de nos boulots et trop cher avoir pour un appartement plus grand.

  4. Je n’ai passé qu’un an à Paris ds le 17e après le bac et j’ai adoré ça ! J’adorais comme toi marcher le nez au vent regarder les vitrines et les façades … Imaginer les vies derriere led fenetres allumees le soir, les beaux plafonds… L’ambiance de Paris ! Merci pour ce voyage en arrière et poste Ns en d’autres et aussi les magasins que tu aimes : je Check souvent avant toute visite a Paris pour me programmer des ballades 🙂

      1. Le 15 ème c’est toute ma vie, mon enfance, mon adolescence et tellement de souvenirs!! J’adore ton billet cela me donne la larme à l’œil et l’envie de me raconter… J’ai également fréquenté le 15eme de la place d’alleray maternelle rue de la procession puis déménagement à brancion et changement de décor ! Avec le prix exorbitant des loyers nous avons du quitter cet arrondissement… Mon rêve y revenir habiter bien que je le fréquente toujours autant.
        Continue!

Laisser un commentaire