Ambassadrice Toutes à l’école

Toutes à l’école, donner une instruction aux petites filles du Cambodge

Ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes, m’a semblé la date idéale pour vous parler de mon récent engagement auprès de l’association Toutes à l’école. Cette association, fondée par Tina Kieffer, a choisi de développer une scolarisation de haut niveau pour les petites filles défavorisées du Cambodge.

Toutes à l'école (7)

L’association Toutes à l’école a ouvert en 2006 l’école Happy Chandara. Basée à 12 kilomètres de Phnom Penh au Cambodge, elle accueille actuellement 1090 élèves, de l’école primaire à la seconde. La mission d’Happy Chandara est d’accompagner les élèves jusqu’à l’obtention de leur 1er emploi, qu’elles choisissent la filière classique en entrant à l’université ou qu’elles s’orientent vers un cursus professionnel.

Cent nouvelles petites filles sont accueillies au CP chaque année. Les enfants issues des familles les plus pauvres (revenu mensuel inférieur à 100 $) sont accueillies en priorité à Happy Chandara. La précarité économique des familles (logements insalubres, promiscuité…) rend difficile la scolarisation des petites filles, car un enfant scolarisé est un enfant qui ne travaille plus pour ses parents. Happy Chandara apporte son aide aux familles les plus précaires pour que la scolarisation de leur fille n’entrave pas leur niveau de vie. Ces familles sont accompagnées tout au long de l’année scolaire par les assistants sociaux de l’école. Des paniers alimentaires sont offerts aux familles les plus pauvres. Cette distribution est organisée au moins 10 fois par an.

Toutes à l'école (8)

En complément du programme scolaire khmer, les écolières d’Happy Chandara reçoivent un enseignement en informatique et en langues étrangères. Dès la 1ère année du primaire, elles suivent six heures de cours d’anglais par semaine et dès la 5ème année, deux heures de français. Les élèves suivent également des cours de dessin, de sport, de danse traditionnelle et d’apprentissage des valeurs.

Toutes à l'école (1)

Toutes à l'école (2)

Aujourd’hui, l’école Happy Chandara c’est : une école primaire, un internat, un collège, un centre de formation professionnelle, un centre de santé et un lycée. La prise en charge des enfants est globale, puisqu’elle comprend : alimentation, suivi médical (médecine générale, vaccinations, soins dentaires et suivi ophtalmologique) et soutien aux familles.

Toutes ˆ l'Žcole

Toutes à l'école (4)

Le parrainage individuel permet de couvrir en partie les frais de scolarité, les soins médicaux et dentaires, les repas et l’aide aux familles. Pour les parrains, c’est l’opportunité de donner très concrètement un avenir à une élève, de suivre ses progrès scolaires et de tisser peu à peu des liens avec elle. C’est aussi la possibilité de soutenir sa scolarité dans la durée. Les parrains et marraines représentent aujourd’hui 50% du financement de l’association, le solde est apporté par les partenariats privés (entreprises et fondations).

SONY DSC

Parce que je suis convaincue, de la nécessité de donner à ces fillettes l’envie et l’audace de trouver leur place dans le Cambodge de demain, j’ai accepté d’être ambassadrice de cette belle association Toutes à l’école. Je n’ai hélas pas les moyens (pour le moment) de parrainer une fille ou une école, mais je peux me faire le porte-parole de ce fabuleux travail. Et je crois dur comme fer qu’une petite fille éduquée deviendra une mère éduquée, qui éduquera ses enfants à préparer le monde de demain.

Toutes à l'école (5)

Association Toutes à l’école – 19 rue du Calvaire 92210 Saint Cloud – Tel : +33 1 46 02 75 39 -contact@toutesalecole.org – www.toutesalecole.org – L’association Toutes à l’école, qui a fondé l’établissement scolaire Happy Chandara au Cambodge, a reçu l’agrément du Comité de la Charte. Ce label, gage de rigueur financière, de gestion désintéressée et de transparence, implique un contrôle régulier de nos comptes et garantit le bon usage de vos dons.

9 réflexions sur “Ambassadrice Toutes à l’école

  1. Excellente initiative que de partager des oeuvres solidaires comme celle-ci. Si vous avez été volontaire, sur notre blog nous mettons en ligne des portraits de volontaires et de personnes tissant un lien spécial avec les êtres humains : nous serions ravies d’en apprendre plus sur vous.
    Bonne journée, Catherine

    1. Merci ! C’est tellement « simple » pour nous de communiquer, alors parfois, autant le faire pour des actions utiles et non uniquement pour des futilités. Et le travail des gens sur place est tellement isnpirant…

Laisser un commentaire