Fleux design et lifestyle depuis 2005

Et la lumière Fleux’…

Tout a commencé par une ampoule que je devais remplacer. Pas n’importe quelle ampoule. Une ampoule dont le filament incandescent formait le mot LOVE quand on l’allumait. Un LOVE identique à celui de l’oeuvre d’art de Robert Indiana). Une ampoule que Petit Ange a brisée dans un excès d’enthousiasme… J’aurais été inconsolable si je ne connaissais pas l’existence de Fleux’, la boutique de référence en matière de design et lifestyle depuis 2005.

Fleux’ est un concept store dont les quatre boutiques de la rue Sainte Croix de la Bretonnerie, proposent tout ce dont on peut rêver pour personnaliser sa maison : des objets de décoration, du mobilier, des accessoires, de l’art de la table, des produits high tech… et des luminaires.

En parcourant chaque magasin dans les moindres recoins, j’ai du me faire violence pour ne pas céder à la tentation. Partout du beau, du design, de l’originalité et des marques que j’apprécie : du mobilier Tolix aux bougies Inès de la Fressange, en passant par l’argenterie Christofle… Vous l’aurez compris, Fleux’ est l’une des boutiques où vous êtes certains de choisir un cadeau qui me plaira…

En attendant donc ma prochaine surprise, j’ai trouvé ampoule à ma lampe. Et à nouveau, la lumière Fleux’ !

Fleux (19)

FLEUX’ – 39 & 52 rue Sainte Croix de la Bretonnerie 75004 PARIS – Métro : Ligne 1 et 11 : Hôtel de ville/ Ligne 11 : Rambuteau – Lundi au vendredi : 10h45 – 19h30 ; Samedi : 10h30 – 20h ; Dimanche : 14h – 19h30.

14 réflexions sur “Et la lumière Fleux’…

  1. J’ai découvert Fleux il y a quelques mois et , effectivement, on a envie de (presque) tout acheter! C’est trop cher pour moi mais je trouve qu’on y pioche vraiment de bonnes idées 🙂

  2. J’ai découvert Fleux récemment… et je suis tombé par terre devant les prix. Très féru de design, je connaissais déjà pas mal de produits qu’ils vendent. Or, autant c’est très sympa et pratique de trouver ces objets concepts rassemblés en un seul endroit, mais achetez ailleurs! Fleux se fout des clients, j’ai vu des objets vendus le double des boutiques en ligne des fabricants (ex. presse papier de Christofle vendu 250 euros chez eux et… 150 euros sur le site de Christofle, ou réveil digital effet bois à 65 euros – vendu 30 euros partout ailleurs). Autant on peut ajouter 10-15% pour un prix boutique, mais le double, c’est de l’arnaque pure. Soient ils trouvent assez de pigeons qui, visiblement, se foutent du prix et n’ont pas envie de chercher ailleurs (sûrement le cas vu l’emplacement) ou les gens ignorent que Fleux se payent leur tête (ou les 2). Bref, un plaisir des yeux, et on achète ailleurs!

Laisser un commentaire