Paris, Maman & Moi

Lifestyle d'une famille parisienne : coups de coeur, bons plans, loisirs, culture
Paris I ♥ you

L’édicule Guimard de la station de métro Porte Dauphine

mardi 12 décembre 2017
L'édicule Guimard de la station de métro Porte Dauphine

Station Porte Dauphine : Guimard sur la ligne 2

La station de métro Porte Dauphine doit son nom à une porte percée à l’extrémité de la Belle Faisanderie de Marie-Antoinette, alors épouse du dauphin. L’entrée de cette station est abritée par l’un des deux derniers édicules d’Hector Guimard qui subsistent dans la capitale. Le second étant l’édicule Guimard de la Station Abbesses.

L'édicule Guimard de la station de métro Porte Dauphine

Porte Dauphine

Porte Dauphine

L’aspect de cet édicule lui valut le surnom de libellule, car il ressemble à cet insecte. Il présente une verrière à double pente, soutenue par trois piliers et dotée d’un auvent. Le toit est conçu en lames de verre assemblées sur un châssis de poutrelles en fonte.

L’édicule est entièrement restauré en octobre 1999, à l’occasion des célébrations du centenaire du métro de Paris.

Porte Dauphine

La station Porte Dauphine est l’une des dernières à avoir conservé :

  • sa configuration d’origine « en raquette », à savoir deux demi-stations divergentes, encadrant une boucle de retournement très serrée, de trente mètres de rayon seulement ;
  • sa décoration d’origine, en carreaux plats de couleur crème ; elle fait partie des décorations expérimentales essayées en 1900, avant que ne soit retenu, par la suite, le célèbre carreau blanc biseauté.

Sources : Stations de métro de Gérard Roland, Wikipedia et Panorama de l’art

Porte Dauphine

Laisser un commentaire