Le Palais Galliera sous toutes les coutures

Le Palais Galliera, un des plus beaux musées de Paris

Mes pas m’ayant récemment amenée du côté de l’avenue Pierre 1er de Serbie, j’ai pris quelques instants pour photographier le Palais Galliera. Une occasion d’écrire mon premier billet au sujet du Musée de la Mode de la ville de Paris.

Chargé d’histoires et riche en collections, le Palais Galliera s’est rapidement placé au rang des plus beaux musées de la capitale, et fait le bonheur des férus de mode depuis des années. Il était temps pour moi d’en découvrir les secrets et d’évoquer une exposition à venir qui me tente particulièrement.

Musée Galliera (1) Le Palais Galliera

Musée Galliera Le Palais Galliera

Musée Galliera Le Palais Galliera

Musée Galliera Le Palais Galliera

Musée Galliera Le Palais Galliera

Musée Galliera Le Palais Galliera

Le Musée de la Mode à travers les âges

Après avoir été construit sous la tutelle de la duchesse de Galliera (dans l’optique d’y rendre publique sa collection d’art), et achevé en 1894 (après la mort de sa commanditaire), le Palais Galliera a successivement hébergé une grande collection d’art industriel, puis celle de peintres témoins de leur temps. Il laisse finalement entièrement place à une collection de costumes née en 1907, à l’initiative de Maurice Leloir. Bien que la collection ait été démarrée au début du siècle dernier, le musée tel que nous le connaissons aujourd’hui ne prendra vie que dans les années 1970. Aujourd’hui, le Musée de la Mode de la ville de Paris vit au rythme de ses expositions exclusivement temporaires.

Musée Galliera Le Palais Galliera

Musée Galliera Le Palais Galliera

Musée Galliera Le Palais Galliera

Musée Galliera Le Palais Galliera

La mode décortiquée dans une exposition singulière

A partir du 14 mai 2016, « Anatomie d’une collection » réécrira l’Histoire du vêtement et celle du corps comme on le voyait à travers les siècles en dévoilant une collection mouvante de près de 243.000 pièces. Comme l’explique cet article du Carnet de Styles de Peter Hahn, l’exposition se veut en mutation perpétuelle à la manière de la mode même. Extrêmement hybride, l’exposition n’aura pour point de repère que le vêtement lui-même dans toutes ses dimensions sociales, intimes et esthétiques. C’est précisément cet aspect qui m’intéresse. On ne s’étonnera donc pas d’y voir le gilet de Napoléon aux côtés du pyjama de Tilda Swinton, et le tailleur d’Audrey Hepburn près du corset de Marie-Antoinette. Et comme l’expo restera à l’affiche jusqu’en janvier 2017 (la collection est particulièrement importante), il me semble intéressant d’y faire un tour (voire plusieurs) accompagné d’enfants, afin de leur faire découvrir l’Histoire sous de nouvelles coutures.

Je sais que j’ai pris un peu d’avance sur le calendrier, aussi, en attendant de découvrir cette nouvelle exposition, vous pouvez toujours partir à la découverte des robes trésors de la comtesse Greffulhe dans l’exposition « La Mode retrouvée », actuellement au Palais Galliera. Et si vous n’êtes toujours pas satisfaits, vous savez que vous n’avez qu’à parcourir la rubrique Loisirs et sorties du blog. Elle rassemble de nombreuses idées, notamment à faire avec les enfants pendant les vacances.

7 réflexions sur “Le Palais Galliera sous toutes les coutures

Laisser un commentaire