Paris, Maman & Moi

Lifestyle d'une famille parisienne : coups de coeur, bons plans, loisirs, culture
Coups de Cœur et Bon plans | Le Coin des Enfants

Mon P’tit Dodo, première étape vers un lit de grand

mercredi 22 avril 2015
Mon P'tit Dodo

Depuis quinze jours, Mon Lutin dort dans un lit de grand… ou presque ! Il dort toujours dans son lit à barreaux, mais fini la turbulette : monsieur dispose désormais d’un oreiller et d’une couette.

Mon P'tit Dodo

Mon P’tit Dodo

Mon P'tit Dodo
Mon P’tit Dodo

Cela faisait quelques temps que notre petit bonhomme se débarrassait  systématiquement de sa gigoteuse dès que nous avions le dos tourné. J’ai donc interprété ce jeu comme un message subliminal signifiant que l’heure du changement avait sonné. Aussi, nous avons profité de notre matinée de courses en voiture pour faire une halte dans une boutique Aubert.

Le choix en matière de literie était très limité dans le magasin où nous sommes allés : une seule marque pour les couettes et les oreillers. Une seule autre pour les draps. Cependant je n’ai hésité ni pour les uns, ni pour les autres. Cliente de DODO pour ma propre literie, Mon P’tit Dodo me convenait parfaitement (je devinais qu’il s’agissait de leur ligne pour enfant en raison du logo similaire). Quant à la parure de lit, la couleur était raccord avec celle de la chambre de mon fils.

La gamme P’TIT DODO a été spécialement conçue et testée à destination de la petite enfance. L’étude a été poussée jusqu’au traitement PRONEEM qui est hypoallergénique et donc respectueux pour la santé des tous petits. Les poids de garnissage ont également été étudiés pour une régulation optimale de la température dans le lit de bébé : 150 et 300 g/m² sont donc des poids idéaux pour un bon couchage.

Le soir venu, j’ai fait le lit sous les yeux d’un Lutin attentif. Au moment du coucher, il a enfoncé la tête dans son oreiller et s’est lové sous sa couette avec une satisfaction non dissimulée. Il était aux anges. Depuis, le coucher est encore plus facile qu’avant. Notre fils nous met quasiment dehors (il refuse même parfois la lecture de l’histoire du soir), pour pouvoir filer au plus vite sous la couette. Je reconnais qu’il se découvre régulièrement, mais cela me donne des prétextes pour le regarder dormir chaque fois que je vais le border…

Mon P'tit Dodo
Mon P’tit Dodo
Mon P'tit Dodo
Mon P’tit Dodo
Mon P'tit Dodo
Mon P’tit Dodo

La prochaine étape consistera à ôter les barreaux sur une face du lit de manière à le convertir en banquette. Je traîne un peu car une fois que j’aurais sauté le pas, il sera libre de descendre du lit à sa guise, tard le soir, ou très tôt le matin… Je sais pourtant qu’il faudra y songer d’ici quelques semaines. J’attendrai en revanche encore un peu pour acheter l’extension et le grand matelas. Sans doute pour la rentrée

    1. Elle est extrêmement douillette et super légère. J’ai pris directement la grande dimension (100×140) pour ne pas avoir à changer quand j’ajouterai l’extension du lit. Pour le moment, le laisse un gros pan sous le matelas, mais ce n’est pas gênant du tout.

  1. Oui c’est probable qu’il n’en sorte pas! Ma fille y reste le soir et la matin si je ne lui dit pas ok elle chouine mais reste dans son lit 🙂 Et ce qui est cool c’est que je n’ai plus besoin de me lever, je dis ok et elle me rejoint dans mon grand lit 🙂

    1. Le rêve ! J’espère que ça sera aussi simple ici. Je compte sur le fait qu’il ne fasse pas d’histoire pour se mettre au lit. en revanche, comme il se lève tôt, il n’y aura plus moyen de traîner un peu avant de le sortir du lit… 😉 !

Laisser un commentaire