Boule de cristal de blogueuse parisienne
My Lifestyle

Moi, blogueuse dans 30 ans

Mieux que les bonnes résolutions, je dédie ce 1er janvier aux projections !

La thématique du jour m’a été soufflée par mon amie blogueuse La Nantaise à Paris. Inspirée par la lecture de nombreux articles sur la pratique du blogging (motivations, bonnes et mauvaises pratiques, ce qu’il faut dire ou taire, etc.), elle a souhaité s’intéresser à la vision du futur des blogueuses de son entourage. Pour cela, elle nous a posé une simple question : Et dans 30 ans, comment vous voyez-vous ?

Boule de cristal de blogueuse parisienne
Boule de cristal de blogueuse parisienne

Depuis toujours (ma maman pourra confirmer cette affirmation), je marche au coup de coeur, à l’impulsion, au gré de mes passions. Ainsi, depuis sept ans, mes différents blogs ont évolué en même temps que ma vie et que mes envies. J’entends régulièrement parler de la mort de blogs. Qu’ils sont dépassés par d’autres plateformes telles que Instagram ou Twitter. Je n’y crois pas. Surtout quand je vois le nombre de nouveaux blogs qui se lancent chaque année. Dans trente ans, je pense que le blog aura évolué dans sa forme, mais pas sur le fond. Je m’adapterai donc à son nouveau visage. Car ma seule certitude dans trente ans, c’est que quel que soit le support que j’utiliserai, je continuerai à assouvir mes deux passions : écrire et partager. Partager mes découvertes, mes curiosités, mes joies et mes bonheurs. Uniquement les belles choses, le positif. Car je préfère oublier le reste pour continuer à avancer.

Aussi, j’avais très envie de partager cet extrait du livre Le Zahir de Paulo Coelho. Il résume parfaitement bien mon état d’esprit au fil des ans :

Il est tellement important de laisser certaines choses disparaître. De s’en défaire, de s’en libérer. Il faut comprendre que personne ne joue avec des cartes truquées. Parfois on gagne, parfois on perd. N’attendez pas que l’on vous rende quelque chose, n’attendez pas que l’on comprenne votre amour. Vous devez clore des cycles, non par fierté, par orgueil ou par incapacité, mais simplement parce que ce qui précède n’a plus sa place dans votre vie. Faites le ménage, secouez la Poussière, fermez la porte, changez de disque. Cessez d’être ce que vous étiez et devenez ce que vous êtes.

Aujourd’hui est le premier jour de l’année 2015, mais surtout le premier jour du reste de nos vies. Rendez-vous dans 30 ans…

Vous pourrez retrouver des variations sur le même thème à travers les participations de La Nantaise à Paris, Ma vie Nantaise et Lou’ise going out.

Parisienne, maman, bobo, superficielle, hyperactive et geek.

34 Comments

Laisser un commentaire