Paris, Maman & Moi

Lifestyle d'une famille parisienne : coups de coeur, bons plans, loisirs, culture
Coups de Cœur et Bon plans | Vie de Blogueuse

Coworshop, un bureau partagé design et élégant

mercredi 2 juillet 2014
Coworshop

Depuis la création de ma petite entreprise, je suis devenue une sans bureau fixe : mon associée et moi avons choisi de na pas louer de bureau pour limiter les frais.

Je considère cette situation comme un avantage, qui procure une réelle liberté. En effet, je peux travailler de la maison (ce qui représente un véritable luxe) et lorsque j’ai besoin d’organiser une réunion « au sommet », je profite des différents espaces de travail partagé qui fleurissent dans la capitale. Mon récent coup de coeur dans ce domaine s’appelle Coworkshop.

Coworshop
Coworshop

Idéalement situé à deux pas du Canal Saint Martin, je suis tombée sur cet espace quelques jours après son ouverture, tandis que je venais déjeuner dans la même rue. J’ai trouvé l’endroit si joli de l’extérieur, que j’ai fait demi-tour pour regarder de plus près les prestations proposées.

Coworshop
Coworshop
Coworshop
Coworshop
Coworshop
Coworshop
Coworshop
Coworshop
Coworshop
Coworshop

En termes de tarifs, Coworkshop s’aligne sur ses concurrents que je connais, comme l’AntiCafé ou le Numa. Le tarif de base (4€ la première heure, puis 3€/heure supplémentaire) inclus le wifi et les boissons chaudes à volonté. Ici, pas de buffet à volonté, du coup la population qui fréquente les lieux est plus âgée. La situation géographique explique également le fait qu’il y ait moins d’étudiants qu’ailleurs.

Coworshop
Coworshop
Coworshop
Coworshop

Je n’ai jamais testé nulle part la formule de location de bureaux au mois, ni à la journée (je reste généralement quelques heures), ni la salle de réunion. Mais quitte à choisir, c’est définitivement chez Cowrokshop que je m’installerais : c’est chic et les responsables sont vraiment très sympathiques. En revanche, je leur demanderais de changer la marque de leur thé… !

Coworkshop (8)

  1. En plein réaménagement de ma situation professionnelle, j’envisage de reprendre mon premier métier pour l’exercer en free lance. Ces solutions pourraient m’intéresser dès la rentrée… Affaire à suivre. J’aime l’armoire avec ses fournitures. Je souris à ton désappointement face à ce sachet de thé assez… insipide…

Laisser un commentaire