Paris, Maman & Moi

Lifestyle d'une famille parisienne : coups de coeur, bons plans, loisirs, culture
Paris I ♥ you

Le Balzac de Rodin, en robe de chambre dans la rue et dans le métro

mardi 11 février 2014
Balzac d'Auguste Rodin

J’étais à la fois surprise et amusée quand, deux fois dans la même journée, l’oeuvre d’Auguste Rodin en l’honneur de Balzac, a croisé mon chemin. Boulevard Raspail pour commencer, puis sur le quai de la station de métro Varenne.

Balzac d'Auguste Rodin
Balzac d’Auguste Rodin
Balzac d'Auguste Rodin
Balzac d’Auguste Rodin

Surprise et amusée, car je venais tout juste de découvrir l’origine de cette sculpture, dans la newsletter Artips à laquelle je suis abonnée.

Il s’agit d’une commande de la Société des gens de lettres : une statue en l’honneur d’un monument de la littérature française, Honoré de Balzac.

Pour la réaliser, Rodin se lance dans une véritable enquête sur la vie de l’écrivain. Il va même jusqu’à retrouver son tailleur et lui demande de reproduire la fameuse robe de chambre qu’il aimait revêtir pour travailler. Il l’enduit ensuite de plâtre et la façonne avant de la mouler. Cette étude lui permet de créer le drapé de son Monument à Balzac.

Après six années de travail acharné, Rodin dévoile sa version en plâtre. Les traits du visage de Balzac sont expressifs mais indistincts. Son corps, enveloppé dans cette immense draperie, semble s’être dissout.

La critique s’en donne alors à cœur joie : « sac de charbon », « colossal fœtus », « aberration mentale », les termes peu flatteurs fusent pour décrire ce monument révolutionnaire. Le critique Henri Rochefort dira même : « Jamais on n’a eu l’idée d’extraire ainsi la cervelle d’un homme et de la lui appliquer sur la figure ».

C’est que Rodin préféra représenter, non pas l’homme, mais l’écrivain de La Comédie Humaine. Son Balzac est conçu comme une puissante évocation du génie créateur lui-même… et peu importe si ce n’est pas ressemblant ! L’œuvre provoqua un tel tôlé que la commande fut annulée ! Et jamais Rodin ne put voir la version en bronze, réalisée plus tard en 1935…

Source : Artips du 10/01/2014

  1. Moi, je ne suis pas abonnée bien que je connais le journal par son nom. Marrante cette histoire que tu as déniché et dommage que les critiques ont pu tellement retarder la version en bronze.

Laisser un commentaire