Brassaï, pour l'amour de Paris

Brassaï, pour l’amour de Paris

La première fois que j’ai voulu me rendre à l’exposition Brassaï, Pour l’Amour de Paris, la longue file d’attente m’avait découragée. J’ai préféré patienter quelques semaines de plus, afin de me présenter dès l’ouverture aux portes de l’Hôtel de Ville.

Brassaï, pour l'amour de Paris
Brassaï, pour l’amour de Paris

J’ai ressenti une fascination instantanée, une admiration sans limite pour le travail de cet homme avec lequel je partage une passion commune. Plus de 80 ans séparent son Paris du mien. Pourtant, je ressens les mêmes frissons à regarder ses photos, que lorsque j’admire la capitale au fil de mes balades.

Cette exposition s’articule autour de cinq grands thèmes :

  • Le Paris de Marcel Proust (le Paris de la Belle Epoque),
  • Les murs de Paris (des photos de graffitis gravés dans la pierre),
  • Le Paris des Années Folles (Paris la nuit, les femmes, les cabarets, les rues…),
  • Le Paris de Picasso (le peintre a sollicité Brassaï pour photographier son oeuvre sculptée jusqu’alors inconnue),
  • Le Paris éternel, celui du Flâneur. Un hommage à la capitale, à ses monuments, à ses habitants. Qu’il s’agisse du monde de l’enfance au Jardin du Luxembourg, ou bien de capter l’esprit de chaque quartier, Brassaï se fait « pillard de beautés de toutes sortes ».

J’ai quitté les lieux avec les yeux remplis d’étoiles et trois cartes postales, regrettant le prix élevé du catalogue de l’exposition (35€).

Brassaï, pour l’amour de Paris. Exposition gratuite à l’Hôtel de Ville jusqu’au 8 mars 2014.

Salle Saint Jean, 5 rue Lobau, 75004 Paris. Tous les jours sauf le dimanche et jours fériés, de 10h à 19h.

Brassaï, pour l'amour de Paris
Brassaï, pour l’amour de Paris

21 réflexions sur “Brassaï, pour l’amour de Paris

  1. Salute,
    J’aime cette ville tuojours fasciné, j’aime ce photogrphe, j’aime cette Paris presque disparu mais qui vit toujours dans son esprit…. comme rater cette exposition, il a pris seulement 2 heures de file d’attente! d’ailleurs, en tant que touriste, je n’ai pas eu beaucoup de choix! 🙂
    aurevoir et compliments pour le blog.

Laisser un commentaire