Paris, Maman & Moi

Lifestyle d'une famille parisienne : coups de coeur, bons plans, loisirs, culture
Paris I ♥ you

Petite Ceinture parisienne, ancienne ligne ferroviaire

jeudi 26 avril 2012

Je n’ai jamais compris pourquoi la Petite Ceinture parisienne n’a pas servi à accueillir le parcours du tramway parisien

I never understood why the Petite Ceinture has not served to accommodate the route of the tramway in Paris …

Petite Ceinture parisienne

Petite Ceinture parisienne

Petite Ceinture parisienne

La ligne de Petite Ceinture de Paris est une ancienne ligne de chemin de fer à double voie de 32 kilomètres de longueur (hors raccordements) qui faisait le tour de Paris à l’intérieur des boulevards des Maréchaux. Ouverte par tronçons de 1852 à 1869, elle est d’abord exclusivement consacrée au trafic de marchandises avant d’être ouverte à celui des voyageurs, à l’exception de la ligne d’Auteuil ouverte au trafic des voyageurs en 1854 puis seulement en 1867 pour celui des marchandises.

Elle constitue la ligne 955 0001 du réseau ferré national sous le nom de « ligne de La Rapée à Batignolles », 971 0001 pour la ligne d’Auteuil sous le nom de « ligne de Pont-Cardinet à Auteuil-Boulogne » et 980 0001 pour le tronçon suivant, sous le nom de « ligne d’Auteuil-Boulogne à La Rapée ».

Désertée par les Parisiens en raison de la concurrence croissante du métropolitain, la ligne est, pour l’essentiel de son parcours, fermée au trafic des voyageurs depuis le 23 juillet 1934. Toutefois la ligne d’Auteuil est restée ouverte jusqu’en 1985.

Le trafic des marchandises a également disparu depuis le début des années 1990. La ligne est aujourd’hui en grande partie abandonnée et amputée d’une partie de sa longueur, mais pas déclassée. Une section de la ligne d’Auteuil a toutefois été intégrée en 1988 à la ligne C du RER. Source : Wikipedia

  1. Quelques pistes pour répondre à la question :

    – parce que les riverains auraient vu cela d’un mauvais oeil (alors qu’ils sont au calme avec la petite ceinture désaffectée)

    – parce que le m2 de terrain parisien vaut de l’or, et qu’y construire dessus rapportera bien plus au propriétaire (d’ailleurs c’est déjà commencé par ci par là).

    – parce que techniquement, le tracé est en grande partie intramuros, et que le besoin était plus pour faire un lien entre Paris et son pourtout (et pour remplacer les bus PC).

    – parce que toujours techniquement, les accés n’auraient pas été de niveau par rapport à la chaussée, bien souvent les rails sont en dessous ou au dessus de la chaussée, du coup ça aurait été moins tranquille, et beaucoup plus cher pour équiper chaque station.

    Sinon, c’est intéressant de faire le tour (ou quasi tour) de la petite ceinture parisienne à pied.

    Voili voilà.

  2. LA raison essentielle peut facilement être trouvée en cherchant un peu.
    Lorsque le choix du tracé était encore possible, les « écolos » qui ont permis l’élection du Maire actuel avaient imposé une requalification urbaine des Maréchaux. Dès lors, les concertations et enquêtes publiques qui montraient que 91% des Franciliens interrogés étaient pour l’utilisation de la PC pour le tramway se sont heurtées à une fin de non-recevoir : « nous avons été élus sur un programme ; ces réunions sont consultatives et donc nous appliquons notre programme ».
    Ce sont les mêmes qui – souvent – donnent des leçons de démocratie participative !!!

  3. La petite ceinture est certes bien apparente dans les Buttes Chaumont, mais détruite à d’autres endroits (il faudrait refaire les travaux de pose de rail), ou occupée par d’autres activités à d’autres, comme le RER C entre Kennedy et Porte de Clichy.

    1. Je doute que cela arrive un jour, mais je vote en faveur de ces travaux, car la Petite Ceinture me rend nostalgique. Une portion est également visible dans le Parc Georges Brassens où je jouais enfant… !

Laisser un commentaire