Paris, Maman & Moi

Lifestyle d'une famille parisienne : coups de coeur, bons plans, loisirs, culture
Loisirs et Culture

Doisneau, Paris les Halles : une exposition coup de coeur

lundi 26 mars 2012
doisneau-paris-les-halles

J’aime Paris autant que le photographe Robert Doisneau l’a aimée. Or, avant de voir l’exposition « Doisneau, Paris les Halles« , je détestais le quartier des Halles : trop urbain, trop de monde, trop de toute. Comme par magie, les photos de Robert Doisneau ont transformé mon point de vue. J’ai découvert « le trou des Halles », les différents pavillons, la vie, l’effervescence, les couleurs, les visages… Bref, l’âme du quartier des Halles entre les années 30 et les années 70. Et j’ai frémi! L’exposition « Doisneau, Paris les Halles » présente des tirages vintages et des photographies couleur. C’est à l’Hôtel de Ville et c’est gratuit jusqu’au 28 avril 2012, de 10h à 19h (sauf le dimanche).

I love Paris as much as the photographer Robert Doisneau loved it. But before seeing the exhibition « Doisneau, Paris les Halles« , I hated the Halles district: too urban, too crowded, too much of everything. However, by magic, the pictures of Robert Doisneau have changed my mind. I discovered « the hole of Halles », the different food buildings, the life, the excitement, the colors, the faces … In short, the soul of the Halles district between the 30s and 70s. And I trembled! The exhibition « Doisneau, Paris les Halles » presents vintage prints and color photographs. It is at the Town Hall and it is free until April 28th 2012, from 10h to 19h (except Sunday).

© Robert Doisneau

© Robert Doisneau
© Robert Doisneau

© Robert Doisneau

© Robert Doisneau

Expo Doisneau à l’hôtel de Ville : des Halles… par mairiedeparis

  1. Il faut absolument que j’y ailles aussi, j’ai acheté le bouquin de l’expo avant que celle-ci commence, mais j’ai pas encore eu le temps d’y aller.
    Comme toi j’ai jamais été un fan du quartier des Halles et je regrette de ne pas avoir connu l’époque du marché.

    1. C’était vraiment un autre monde ce « ventre de Paris »!
      Pour ma part, j’ai préféré acheter un livre sur Doisneau (moins cher que le catalogue de l’exposition) et avec des clichés plus variés. Je ne regrette pas du tout !

          1. Le film c’était « Touche pas à la femme blanche » (de Ferreri) avec Deneuve, c’était une parodie de Western dans laquelle la bataille de Little Big Horn était rejouée dans le trou des Halles. J’ai en mémoire des photos vu dans un bouquin de Paris, le spectacle était assez surréaliste.

          2. C’est bien ce film là. Je ne l’ai jamais vu mais complètement délirant comme la plupart des films de Ferreri et avec une distribution incroyable :
            Deneuve, Piccoli, Mastroianni, Noiret, Reggiani, Tognazzi. Tourner un western en plein coeur de Paris … !

Laisser un commentaire