J’ai testé le vernis semi-permanent chez Michel Dervyn So Ouest

Coiffure, mais aussi manucure et pédicure chez Michel Dervyn So Ouest

J’avais bien remarqué l’existence du salon Michel Dervyn So Ouest, mais je n’étais jamais entrée pensant qu’il s’agissait uniquement d’un salon de coiffure. Mon cheveux afro nécessitant des soins particuliers, j’avais complètement négligé le lieu. J’ignorais alors que le salon propose également manucures et pédicures. Il n’en fallait pas plus pour que l’Ambassadrice So Ouest que je suis, jette son dévolu sur ce salon pour sa première pose de vernis semi-permanent.

Michel Dervyn (2)

Michel Dervyn (3)

Michel Dervyn (4)

J’ai profité d’un vendredi matin de congé pour prendre rendez-vous et me présenter chez Michel Dervyn So Ouest. Accompagnée de mon fidèle caddy design (Leclerc se trouve deux étages plus bas), nous avons tous deux été très bien accueillis dans cet établissement haut de gamme. Une charmante jeune femme m’a débarrassée, avant de ranger soigneusement tous mes effets personnels. Une fois installée, je me suis vue proposée une boisson, que j’ai déclinée : j’avais de nombreuses questions concernant le vernis semi-permanent… Et je voulais prendre de nombreuses photos. Au cours de cette séance chouchoutage, j’ai donc appris tout ce que j’avais toujours voulu savoir sur le vernis semi-permanent, sans jamais oser le demander.

Le vernis semi-permanent a la même apparence qu’un vernis classique, mais il s’agit d’un gel qui  sèche uniquement sous des lampes UV (celles-ci durcissent et fixent la matière). Après une pédicure, La technicienne Michel Dervyn a appliqué la teinte choisie (O.P.I. Venice V34 Purple Palazzo Pants) dans les règles de l’art : une couche de base, deux couches de vernis, puis une de top coat. Après chaque application, mes pieds passaient 30 seconde sous la lampe UV pour le séchage. Nous avons terminé par une discrète customisation des gros orteils… J’étais aux anges. On peut garder le vernis semi-permanent environ 15 jours sur les mains et jusqu’à un mois sur les pieds, sans qu’il s’écaille. Plus longtemps, la démarcation entre l’ongle naissant et l’ongle verni devient de plus en plus prononcée.

A noter qu’il faut prévoir une séance de dépose de vernis car il résiste au dissolvant. Et il est recommandé d’espacer les poses de vernis semi-permanent d’au moins un mois.

J’ai enfilé chaussettes et baskets directement après l’application. Rien n’a bougé. Et en attendant de mettre les premières paires de sandales de l’année, Mon Lutin et moi-même avons réalisé un selfeet dans l’herbe du jardin…

Michel Dervyn pieds (2)

MICHEL DERVYN SO OUEST – Niveau 0, Porte Jules Guesde – Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 21h et le samedi de 8h30 à 21h – Tel : 01 47 30 47 18

4 réflexions sur “J’ai testé le vernis semi-permanent chez Michel Dervyn So Ouest

  1. Le rendu est vraiment très joli, mais j’ai arrêté de le faire, car au final il faut l’avouer ça abîme les ongles, j’ai mis des mois à retrouver un aspect correct à mes ongles. aujourd’hui ils sont enfin redevenus solides et non plus cassants

    1. Je veux bien te croire. L’esthéticienne m’a clairement fait comprendre qu’il ne fallait pas abuser de cette méthode. Je pense le faire une ou deux fois par ans et sur les pieds uniquement (les ongles sont plus résistants et on les voit moins souvent) !

  2. Je l’ai fait moi aussi pendant plusieurs années en n’espaçant pas du tout les poses (c’est tellement plus joli, lumineux et pratique !) Mais j’avoue que là depuis 1 mois que j’ai arrêté et repris mes habitudes de vernis « normal » et c’est la cata : mes ongles sont abimés, ils se replient (aïe) au moindre faux mouvement et à nu ils sont hyper abimés.
    Mais avoir des ongles bien laqués me manque tellement que je crois que je vais recommencer qd même !
    #incorrigible #jefaisnimportequoi

Laisser un commentaire