Paris, Maman & Moi

Lifestyle d'une famille parisienne : coups de coeur, bons plans, loisirs, culture
Le Coin des Enfants

Parrainage civil au Capitole, l’Hôtel de Ville de Toulouse

mardi 3 septembre 2013
Certificat de Parrainage Civil

Fidèle à mon habitude, je ne rate jamais une occasion de passer un peu de temps dans un lieu prestigieux. Cette fois, c’est en famille que j’ai décidé de profiter du cadre somptueux de l’Hôtel de Ville de Toulouse, pour partager un heureux événement. Car le grand moment du séjour a incontestablement été le parrainage civil de Petit Ange. Il s’agissait non seulement d’un jour mémorable pour mon fils, mais c’était également une grande première pour moi, car je n’avais jamais assisté à une cérémonie de parrainage civil.

Le Capitole Hôtel de Ville de Toulouse
Le Capitole Toulouse

Jusqu’ici, je ne connaissais que deux couples ayant choisi de faire un parrainage civil pour leurs enfants (et les cérémonies étaient antérieures à notre rencontre). Le baptême civil permet de donner à un enfant un parrain et une marraine sans connotation religieuse et sans avoir à passer par l’église. C’est une bonne alternative pour des parents athées ou de religions différentes. Dans mon cas, le hasard m’a conduit à faire ce choix.

En effet, lorsque nous avons décidé du baptême religieux de Petit Ange, l’ami que nous avons choisi comme parrain nous a indiqué qu’il n’était pas baptisé. Du coup, nous avons opté pour un baptême religieux à Paris, entouré de ma famille ; et un baptême civil à Toulouse, dans la famille de Mon Héros. Ainsi, chaque branche de la famille a pu entourer Petit Ange sans les tracas de déplacement géographique, et dans le respect des convictions religieuses de chacun.

Pour en revenir à la cérémonie du 17 août dernier, elle s’est déroulée de manière très simple. Après une bonne heure de retard (il y avait du retard dans la célébration des mariages ce jour-là, et les mariages sont prioritaires sur les parrainages civils), un adjoint au maire nous a rejoint. Il nous a dressé un petit historique sur la Mairie de Toulouse (plus particulièrement de la salle Gervais où nous nous trouvions). Puis il a procédé à la lecture du certificat….

Ainsi, nous avons « placé notre enfant sous la protection des Institutions Républicaines », en lui donnant un « protecteur plus particulier, et ce pour le cas où nous ne serions plus en mesure d’assurer cette protection ». Celui-ci a « accepté la mission qui lui a ainsi été confiée et s’est engagé sur l’honneur à suppléer les parents de l’enfant dans toute la mesure de ses forces et de ses moyens ». Parents et parrain ont ensuite signé et même s’il s’agit d’un engagement sur l’honneur, qui n’a pas de valeur juridique, c’était très émouvant !

Certificat de Parrainage Civil
Certificat de Parrainage Civil
  1. Ton billet m’interesse vivement car je songeais que mon Petit Poucet n’aurait pas de baptême religieux et cela me dérangeait un peu. Je vais parler de cette formule de parrainage civil à ma fille car cela va dans le sens de ma conception de la vie ! Merci pour cette information précieuse et bonne rentrée… pas encore pour Petit Ange…

    1. Comme je le dis dans le billet, c’est vraiment un bon compromis. Petit Ange aura eu les deux baptême, à l’image de ces deux parents, et dans la lignée de son métissage! J’espère qu’avec toutes cette éducation, il respectera l’échange, le mélange et le partage des cultures que nous souhaitons lui transmettre !

  2. J’ai un ami qui habite à Toulouse 🙂
    Une fois, nous avions poussé les portes du Capitole, étions montés voir une salle en haut par un grand escalier… Superbe !
    Vous avez eu une belle idée 🙂

  3. J’en avais vaguement entendu parler mais grâce à toi, j’en sais plus sur le parrainage civil. Je ne suis pas baptisée et le problème s’était également posé lorsque ma cousine m’a demandée d’être la marraine de son fils. Finalement aux yeux de l’église, je suis témoin du baptême mais pour la famille, je suis officiellement la marraine! 😉

    1. C’est souvent ce que font les parents, car finalement, je crois que peu de gens connaissent le parrainage civil. Ce qui compte, c’est le geste des parents de choisir les parrains et marraines, que cela soit officiel ou non, cela reste un engagement moral.

        1. Je suis d’accord : la République devrait promouvoir le baptême républicain, qui est né au moment de la séparation de l’Eglise et de l’Etat (si mes sources sont bonnes) !
          Mais comme tu le précise, la connotation religieuse du baptême reste très ancrée dans les esprits.

          1. Je viens de retrouver le lien « Le parrainage civil remonte à l’époque de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, c’est à dire à la révolution française. Il a été institué par le décret du 20 prairial an II, le 8 juin 1794. Après être tombé en désuétude pendant plus d’un siècle, il connaît ces dernières années un engouement croissant en France. Alors qu’il a été autrefois instauré comme une mesure anticléricale, le baptême civil est aujourd’hui plutôt apprécié comme un complément ou une alternative au baptême religieux » (http://bapteme-civil.com/).

  4. Alors là c’est une vraie nouvelle pour moi! Je ne connaissais pas du tout ce baptême qui comme tu dis même s’il n’a aucune valeur juridique c’est très joli. Je cous lire ton lien et félicitation pour petit ange.

  5. Bonjour Sheily, je reviens vers vous pour ce baptême civil. Je connaissais ce type de baptême car non baptisée et voulant faire de même pour mon petit cœur, je voulais qu’il est qd même un parrain et une marraine que je n’ai pas eu. Je trouve ce compromis parfait et j’ai une question. Y a-t-il un âge minimum?

      1. Bonjour Sheily, ça y est on est bien décidé, parrain et marraine choisi pour Petit Cœur et donc maintenant j’aurai besoin de vos conseils liés à votre expérience. Aviez-vous beaucoup d’invités ou est-ce plutôt une petite salle? Peut-on quand même inviter qq personnes? Est-ce long?
        Merci d’avance

        1. Super nouvelle ! Nous avions invité une vingtaine de personnes, mais la salle était grande (salle Gervais si tu as l’occasion d’aller voir avant) et aurait pu accueillir plus de monde.
          La cérémonie est très courte (environ 15 minutes), mais nous avons commencé avec presque une heure de retard, car les mariages ont la priorité sur les parrainages civiles. Et comme il y avait eu du retard dans les célébrations de mariage, nous sommes passés après tout le monde. Mais tous les invités étaient dans un bon état d’esprit, donc nous avons patienté en discutant. N’hésite pas si tu as d’autres questions !

Laisser un commentaire