Musique et les concerts de plein air au Jardin d’Acclimatation

La musique et les concerts de plein air font leur retour au Jardin d’Acclimatation

Le Kiosque à Musique plus que centenaire du Jardin d’Acclimatation vient d’être restauré et son élégant pavillon octogonal a enfin retrouvé son toit acoustique. Parmi les quatorze kiosques à musique que compte la capitale, il est l’un de ceux qui proposent le plus de rendez-vous musicaux. 50 concerts se sont déroulés au printemps et ce sont 20 autres que vous pourrez venir applaudir chaque week-end pour cette nouvelle saison du 5 septembre au 11 octobre. Les formations de plus de 50 musiciens joueront quant à elles sur la pelouse du « Grand Miroir Vert » face à la Fondation Louis Vuitton.

Musique et les concerts de plein air au Jardin d’Acclimatation
Musique et les concerts de plein air au Jardin d’Acclimatation

Chorales, fanfares, harmonies, choeurs, bands ou quartets vont se succéder pendant six semaines. Voici un aperçu de la programmation :

De belles notes vont s’élever dans le ciel du bois de Boulogne !

Musique et les concerts de plein air au Jardin d’Acclimatation
Musique et les concerts de plein air au Jardin d’Acclimatation
Musique et les concerts de plein air au Jardin d’Acclimatation
Musique et les concerts de plein air au Jardin d’Acclimatation
Musique et les concerts de plein air au Jardin d’Acclimatation
Musique et les concerts de plein air au Jardin d’Acclimatation

6 réflexions sur “La musique et les concerts de plein air font leur retour au Jardin d’Acclimatation

  1. Etant enfant mes parents m’emmenaient souvent au jardin acclimatation, je me souviens du petit train et d’un parcours auto-école avec des voitures à pédales !
    Ce kiosque était là aussi et c’est un plaisir de savoir qu’il revit

  2. Ces kiosques dans les squares ont souvent beaucoup de charme.
    Certains paraissent un peu délaissés. La mairie de Paris a un projet pour leur « redonner vie ». Heureuse initiative.

    1. Le petit square qui se trouvait juste en bas de la maison, dans la rue où j’ai grandi accueillait ponctuellement un orchestre ou une fanfare. C’était toujours jour de fête… Nous en étions très fiers, car tous les squares du quartier n’en avaient pas 😉 !

Laisser un commentaire