Impasse Maubert

Les empoisonneuses de l’Impasse Maubert

Cette très ancienne voie de Paris est antérieure au 12ème siècle, avec la présence attestée en 1206 du Collège de Constantinople (fondé par Pierre, patriarche de Constantinople), avant qu’il ne soit intégré en 1420 au Collège de la Marche (fondé par Guillaume de la Marche).

Elle devient ensuite l’impasse d’Amboise, en raison de l’Hôtel d’Amboise construit au 14ème siècle en son lieu. Elle prend son nom actuel d’Impasse Maubert en 1867, en raison de la proximité de la place Maubert. Cette charmante impasse abrita des empoisonneuses…

Impasse Maubert
Impasse Maubert

Il y a environ un siècle, la propriétaire d’une maison dont il ne reste que de tristes débris, impasse d’Amboise, 4 et 6, aurait pu être nommée à une chaire de toxicologie. Elle avait pour complices deux autres femmes, fabricant et vendant des essences vénéneuses. La partie volatile, les gaz que dégageait leur marchandise, finirent par tuer raides ces Locustes ; du moins, on les trouva empoisonnées, comme trois rats, dont la mort n’entraîne pas de deuil.

Sources historiques : Wikipedia, Paris Pittoresque.

Impasse Maubert
Impasse Maubert

16 réflexions sur “Les empoisonneuses de l’Impasse Maubert

Laisser un commentaire