Paris, Maman & Moi

Lifestyle d'une famille parisienne : coups de coeur, bons plans, loisirs, culture
Coups de Cœur et Bon plans | Loisirs et Culture

La Petite Fille Aux Allumettes : une comédie musicale féerique au Théâtre du Palais Royal

mercredi 25 février 2015
La Petite Fille Aux Allumettes

La Petite Fille Aux Allumettes… Ce triste conte de Hans Christian Andersen m’avait arraché bien des larmes lorsque j’étais enfant. La fin douloureuse reste d’ailleurs tout ce que j’en avais retenu. Aussi, en apprenant que David Rozen avait mis en scène une nouvelle adaptation au Théâtre du Palais Royal, je n’avais qu’une envie : assister à la transformation de cette sombre histoire en comédie musicale.

La Petite Fille Aux Allumettes
La Petite Fille Aux Allumettes – Affiche David Kawena

Le conte d’origine évoque la misère au 19ème siècle, à travers l’histoire d’une petit fille qui veut à tout prix rejoindre sa grand-mère disparue. Dans la comédie musicale du Théâtre du Palais Royal, le récit se déroule à Londres. La petite Emma doit vendre des allumettes dans la rue. N’y parvenant pas, elle finit par craquer l’une d’entre elles pour se réchauffer… Et soudain, elle est embarquée au coeur d’un royaume imaginaire. Elle y retrouve sa grand-mère, prisonnière du cruel Fragotov. Elle y croise également des personnages drôles et attachants, comme Monstro Falco, de courageux pirates et Olga, une voyante délirante ! Emma parviendra-t-elle à combattre Fragotov et à sauver sa grand-mère ?

LA PETITE FILLE AUX ALLUMETTES ©Florian Cléret
LA PETITE FILLE AUX ALLUMETTES ©Florian Cléret
LA PETITE FILLE AUX ALLUMETTES ©Florian Cléret
LA PETITE FILLE AUX ALLUMETTES ©Florian Cléret
LA PETITE FILLE AUX ALLUMETTES ©Florian Cléret
LA PETITE FILLE AUX ALLUMETTES ©Florian Cléret
LA PETITE FILLE AUX ALLUMETTES ©Florian Cléret
LA PETITE FILLE AUX ALLUMETTES ©Florian Cléret
LA PETITE FILLE AUX ALLUMETTES ©Florian Cléret
LA PETITE FILLE AUX ALLUMETTES ©Florian Cléret

J’ai trouvé cette aventure pleine de rebondissements brillante. Elle fait appel à tout un imaginaire féerique, comme si le monde merveilleux de Disney rencontrait la magie de Broadway. Il y a de la bonne humeur, de la couleur, de la chaleur (malgré la neige et le froid)… Le public rit souvent, porté par l’envie de chanter et de danser avec les personnages… Certains passage sont certes tristes, mais à aucun moment je n’ai eu envie de pleurer. Et même si la fin reste tragique, la musique adoucit certainement la douleur. Outre les répliques vraiment drôles, je tire également mon chapeau aux compositeurs de la musique. Si je m’écoutais, j’achèterais la bande-originale… Au regard de tous ces bons points, je pense que ce spectacle est une belle réussite qui plaira autant aux petits (à partir de 3 ans) qu’aux grands.

La Petite Fille Aux Allumettes au Théâtre du palais Royal jusqu’au 2 mai 2015. Représentations : les samedis à 14h et dimanches à 11h (supplémentaires du mardi au vendredi à 14h pendant les vacances scolaires d’hiver et de printemps). Réservations : 01 42 97 40 00. Comédie musicale de Julien Salvia, Ludovic-Alexandre Vidal, Anthony Michineau, d’après le conte d’Andersen. Mise en scène : David Rozen, assisté de Pierre Hélie. Orchestrations : Shay Alon. Avec 8 comédiens-chanteurs. Durée : 1h15. Age : de 3 à 12 ans

La Petite Fille Aux Allumettes
La Petite Fille Aux Allumettes
  1. Même si au départ c’est pour les enfants, le charme agit toujours chez les grands 🙂
    C’est le genre de « classique intarissable » que la comédie musicale fait renaître. Une bonne nouvelle!

Laisser un commentaire