Paris, Maman & Moi

Lifestyle d'une famille parisienne : coups de coeur, bons plans, loisirs, culture
Loisirs et Culture

Nos étoiles contraires

jeudi 21 août 2014
Nos étoiles contraires

J’ai d’abord vu passer la couverture de ce livre sur de nombreux clichés sur Instagram. J’ai pensé chercher un résumé sur Internet. Et puis j’ai oublié.

Puis j’ai lu la quatrième de couverture sur l’exemplaire qu’une jeune femme lisait dans le métro. J’ai alors noté mentalement d’acheter l’ouvrage. Et puis la note m’est sortie de la tête.

Finalement, c’est au cinéma que j’ai vu Nos étoiles contraires.

Nos étoiles contraires
Nos étoiles contraires

Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d’un groupe de soutien pour les malades du cancer.

Il s’agit donc d’un film sur le cancer… qui est plein de vie !

Certes l’histoire est émouvante. Mais je retiens surtout sa dimension touchante, comme peut l’être n’importe quelle l’histoire d’amour naissant entre deux adolescents.

Je qualifierais également ce scénario de drôle : entre les vannes que lancent les personnages et le comique de leurs maladresses, je me suis surprise à rire à plusieurs reprises.

Et la maladie dans tout ça ? Certains passages sont durs, comme les épreuves que nous rencontrons dans la vie. Mais Nos étoiles contraires se regarde comme une belle leçon d’espoir et non comme un drame. Ce qui me donne très envie de lire le livre que je viens de recevoir, et découvrir si l’adaptation cinématographique est restée fidèle au roman.

  1. Hello Sheily,J ai lu le livre il y a quelques mois après avoir noté le titre suite à une lecture d un article d une blogueuse!
    Tes impressions du film ressemblent aux miennes après avoir lu le livre. Je compte aller le film prochainement avec mon Barcelonais!

  2. Je prends note!
    J´acheterais tous les livres que tu conseilles. Tu sais, j´ai des difficultés pour les acheter sur mon Kindle.
    Còté films, on ne sait jamais s´ils viennent en Argentine
    Bisous ma chère

Laisser un commentaire