Paris, Maman & Moi

Lifestyle d'une famille parisienne : coups de coeur, bons plans, loisirs, culture
Lectrice & the City

J’ai lu : « Maudit Karma » de David Safier

dimanche 1 septembre 2013
MAUDIT KARMA David SAFIER

Quoi de plus naturel, pour une présentatrice de talk-show au sommet de sa gloire, que de mourir écrasé par une météorite ? En revanche, il est plus surprenant de découvrir que ladite célébrité a accumulé tant de mauvaises actions, qu’elle se retrouve au bas de l’échelle karmique, à savoir, réincarnée en insecte.

J’éprouve des sentiments mitigés quant à la vie après la mort ou la réincarnation. En effet, les diverses alternatives proposées, aussi positives soit-elles, apportent bien peu de consolation à ceux qui restent… Pourtant, j’ai été particulièrement amusée par Maudit Karma, nous fait partager les états d’âmes humains, d’une animatrice TV réincarnée en fourmi.

Bien que ce livre présente peu de profondeur, il a le mérite de divertir énormément. Je me suis prise à imaginer sous quelle forme je pourrais revenir après la mort, et surtout, quel serait l’animal le plus agréable pour se réincarner. Un choix auquel je n’ai toujours pas de réponse.

Outre l’humour décapant, je suis également très impressionnée de voir à quel point l’auteur, David Safier, a su se mettre dans la peau d’une femme (d’une fourmi, d’un chien, d’un chat…). Et bien souvent, j’ai d’ailleurs eu le sentiment que c’était une femme qui écrivait.

MAUDIT KARMA David SAFIER
MAUDIT KARMA
David SAFIER
  1. Je pense à la réincarnation de temps à autre.
    Il y a des moments où ça me préoccupe vraiment, je me demande si c’est possible, ce que je vais devenir, est-ce que c’est plus vrai, plus raisonnable que de croire à d’autres versions d ela vie après la mort ou si en fait elles sont toutes valables…

    J’ai parfois l’impression d’avoir déja vécues d’autres vies (outre les simples impressions de déja vu d’une scène en particulier).

  2. J’été agréablement surprise par ce livre. J’ai gardé le sourire tout au long de ma lecture. Je le conseille souvent. Effectivement, l’auteur s’est très bien mis dans la peau des personnages. C’est certainement ce qui fait la réussite de ce livre.

  3. Bon, une fois n’est pas coutume, je vais aller à contre-courant… Moi ce livre m’a atrocement déçue. Comme tu dis, ce n’est pas profond en effet, et ce n’est pas ce que j’en attendais quoi qu’il en soit, mais c’est assez mal écrit (ou mal traduit peut-être), avec des personnages caricaturaux auxquels on peine à s’attacher. Mais cela n’engage que moi 🙂

  4. J’étais plongée cet été dans « L’ombre du vent » (que j’ai dévoré) pendant que ma fille (20 ans) se délectait de « Maudit Karma » conseillé par sa grand-mère (grande lectrice). Cela m’a fait un plaisir inouï, car à mon grand désespoir,ma fille ne lit jamais. Lecture donc à conseiller aux réfractaires de la lecture.

Laisser un commentaire