Paris, Maman & Moi

Lifestyle d'une famille parisienne : coups de coeur, bons plans, loisirs, culture
Coups de Cœur et Bon plans | Gourmandises

Paris Cola met Paris en bouteille

mercredi 14 août 2013
Paris Cola

Ou plutôt, sur une bouteille ! Car si le design de Paris Cola reprend des symboles parisiens (romantisme, Tour Eiffel, etc.), le breuvage ressemble étrangement à son concurrent américain. C’est ma première impression, confirmée par un petit test maison.

Afin d’avoir un panel de testeurs assez large, j’ai profité de la visite d’un couple d’amis et de leurs trois enfants pour proposer de goûter au Paris Cola. Les avis et les réactions ont été différents en fonction des générations.

Du côté des adultes : « On dirait le même, mais il y a un arrière-goût différent ». Arrière-goût qui ne les a pas empêché de se servir à nouveau.

Du côté des enfants… Aucune réaction. Mais une heure plus tard, une petite voix m’a dit : « Pourrais-je avoir du Paris Cola s’il te plaît ? » « Oui ! Moi aussi » ! Bref, le nom est déjà adopté !

Alors, peut-on vraiment parler de concurrence ? Non. Car les amoureux de Paris n’hésiteront pas une seconde !

Paris Cola
Paris Cola
Paris Cola
Paris Cola
    1. Je pense la même chose et comme Sheily je préfère la bouteille façon cidre et je crois que c’est la première fois que je trouve que les objets que tu nous présentes ne sont pas jolis.
      Il y avait vraiment moyen de faire mieux. Je trouve même que c’est ridicule de copier Coca Cola de cette façon alors qu’on se réclame de Paris.

      Pardon pour les nombreux « que ».

      Grande nouvelle, ta manipulation a fonctionné!
      J’ai reçu un mail de Paris, Maman et moi. 😉 Contente!

      1. C’est vraiment intéressant d’avoir vos avis sur les bouteilles. Je dois avouer que j’étais tellement curieuse de découvrir le contenu, que je ne me suis pas arrêtée sur le contenant. Mais plus j’y pense et plus je me dis qu’une bouteille plus chic et plus stylisée aurait été bienvenue en référence à Paris. Le pire, c’est que je suis certaine que les concepteurs ont du réaliser des tests marketing avant de valider les visuels. J’espère que la marque tiendra compte de ces remarques.

        Et je suis contente d’être enfin identifiée 😉 !

        1. Peut-être les tests ont-ils montré que les consommateurs potentiels ont besoin que le produit ressemble à du Coca pour intégrer que c’est un concurrent du coca.

          Si on y prête attention, les bouteilles de soda (disponibles en France en tous cas) se ressemblent beaucoup entre elles, tout comme les bouteilles de boisson type Oasis qui sont dans un style un peu plus massif, idem pour la majorité des bouteilles vin.

          Ce les eaux, qui se distinguent le plus les unes des autres, comme si c’était évident (et ça l’est) que c’est de l’eau ce qui autoriserait supposément plus de fantaisie et d’innovation sur les contenants.

          L’essentiel est que le goût soit bon (et les ingrédients inoffensifs) mais de jolies bouteilles auraient été du meilleur effet, surtout s’ils voulaient donner une touche parisienne.

          Tout cela m’emmène à me demander pourquoi le monde entier est sous perfusion de coca, parce que tout compte fait, ce n’est pas un délice cette boisson, c’est plutôt agréable à boire mais pas si sensationnel.

          Je me demande également pourquoi nous éprouvons le besoin de comparer systématiquement et âprement le coca à ses concurrents pour généralement le préférer alors que nous ne comparons pas tellement, je crois, les autres boissons non alcoolisées.
          Bien sûr nous préférons tel ou tel produit mais ils me semble que nous les achetons et les vivons beaucoup moins dans l’optique d’un défi avec le maître incontesté de la discipline, qui dans le cas coca cola semble avoir toujours gagné d’avance.
          J’ai l’impression que quand on achète une autre marque c’est soit parce qu’elle est toute nouvelle et prétend nous séduire avec autre chose que son goût, comme son lieu de production (Breizh cola), les valeurs des producteurs (Mecca cola) ou l’attachement à un mythe réputé donner un goût spécial à tout (Paris cola); soit pour son prix nettement moins élevé que celui de l’original.

          A ce propos je remarque deux choses :
          – on trouve des cola bon marché dans les caddies de personnes appartenant à des PCSP- (OK c’est un à priori mais avec des éléments probants quand même) ou assimilables comme les enfants qui se l’offrent avec leur argent de poche ou les étudiants

          – Si on excepte les enfants, pour les autres, dans un caddie qui contient essentiellement des produits premiers prix, The Coca Cola Company est souvient l’une des deux ou trois rares grandes marques que l’on y retrouve quand même (Coca, Fanta le plus souvent), comme si les gens se disaient non, quand même, sur le coca il ne faut pas déconner.

          1. Ton analyse est très détaillée et très juste. Tu as un sacré sens de l’observation ! Tu ne serais pas un peu anthropologue sur les bords?
            J’ignore d’où vient le secret du Coca (on lui prétends des éléments addictifs), mais je pense qu’un c’est surtout une puissance marketing incroyable. Au dire d’un reportage que j’ai regardé il y a quelques temps, c’est cette société qui a créé le Père Noël tel qu’il est représenté à l’heure actuelle (un grand-père barbu vêtu de rouge et blanc), pour une campagne de pub à la période de Noël. Avant, il n’existait pas… Donc tu vois un peu!
            Pour ma part, je ne suis pas fan de boissons sucrées en général (même les jus de fruits frais). Je bois de l’eau ou du thé (ça tu dois le savoir) sans sucre. Il m’arrive parfois de commander un soda light, mais uniquement au restaurant, pour tromper la faim ou pour trinquer quand je n’ai pas envie d’alcool. alors franchement, je suis mal placée pour comprendre ce succès.
            Pour conclure je vais te raconter une petite anecdote. Lorsque j’étais en primaire, j’étais dans la classe de la fille du PDG de Coca France : elle détestait le Coca et n’en buvait jamais ! Je me demande si ce n’est pas son contact qui m’a conditionné ;-)!

          2. J’avais lu moi aussi que le père NOÊL EST UNE CR2ATION DE cOCA cOLA; c4EST MARRANT.
            Peut-être que ton ancienne camarade de classe faisait une réaction parce qu’elle entendait parler de coca tout le temps…

      1. Je ne sais plus son nom pour le colorant, mais il est interdit aux USA. Ainsi on le trouve dans le coca cola français mais pas dans celui vendus aux USA… Concernant le paris cola, ils ont sorti une version light également. J étais passe a leur boutique parisienne, ils font même du chocolat Paris Tour Eiffel…

Laisser un commentaire