Paris, Maman & Moi

Lifestyle d'une famille parisienne : coups de coeur, bons plans, loisirs, culture
Paris I ♥ you

Le Courant passe entre le Métropolitain et la sous-station électrique Bastille

mardi 18 septembre 2012
Sous station électrique Bastille

Qui se soucie de savoir d’où vient le courant électrique qui alimente le métro ? A priori, pas moi, jusqu’au jour où j’ai pris ces photos de la sous-station électrique Bastille.

« Sous-station construite en 1911 par l’architecte Paul Friesé, pour la Compagnie générale du Métropolitain de Paris. Prenant le relais de la centrale électrique de Bercy (momentanément mise hors service par l’inondation de janvier 1910), la sous-station transformait le courant triphasé venant de la centrale thermique de Saint-Denis (93) en courant continu, pour les besoins du métropolitain. La structure est en charpente métallique avec des façades traitées en brique silico-calcaire dans un goût « médiévo-islamique ». L’édifice a été réaménagé de 1967 à 1971 avec le percement de fenêtres dans la partie basse de la façade donnant sur la rue de la Cerisaie ». (www.culture.gouv.fr)

Cet édifice a perdu sa vocation originelle, car le courant est aujourd’hui fourni directement en basse tension. Il a cependant été classé à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et abrite toujours des locaux de la RATP.

Sous station électrique Bastille

 

Sous station électrique Bastille

 

Sous station électrique Bastille

  1. Contrairement à ce qu’indique le commentaire, cette « sous station » sert toujours à transformer le courant triphasé en courant continue. Sauf qu’avant on utilisait des commutatrices (moteur triphasé entrainant un générateur continue, sorte de dynamo comme sur les vélos), puis à une autre époque des redresseurs de courant à bain de mercure et aujourd’hui des redresseurs à diodes tel que vous les trouvez dans la plus part de vos appareils ménagés (ordi, tv etc…), la puissance en plus….
    Par contre, le gain de place obtenu grâce aux nouvelles technologies permit à l’actuel RATP d’installer des bureaux en plus de la fonction « sous station électrique ».

Laisser un commentaire